Les formations Cloud Business School

Nos formations peuvent être financées par votre organisme

NOUS SOMMES UN ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Cloud-Business-School est un organisme de formation enregistré sous le numéro 84 38 06295 38 auprès du préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes.

LES MOOCS SONT FINANÇABLES PAR VOTRE EMPLOYEUR
Nos formations MOOC peuvent être prises en charge dans le cadre de la formation professionnelle par votre employeur, un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), les régions, ou tout autre financeur de la formation. Toute prise en charge sera toutefois soumise à la validation de l'organisme financeur.

DE NOMBREUX MOYENS EXISTENT POUR FINANCER NOS FORMATIONS
Les dispositifs de prise en charge de nos offres sont nombreux : le plan de formation de votre employeur ou encore le Compte Personnel de Formation (CPF), le remplaçant du Droit Individuel à la Formation (DIF).

SOUMETTEZ VOTRE DEMANDE DE PRISE EN CHARGE
Si vous êtes salarié, contactez le service des ressources humaines de votre entreprise. Si vous êtes demandeur d'emploi, contactez votre conseiller Pôle Emploi. Vous pourrez alors soumettre votre demande de prise en charge.

NOUS VOUS AIDONS DANS VOS DÉMARCHES
Si vous souhaitez faire financer votre formation et avez besoin d'un devis ou d'une convention de formation, n'hésitez pas à nous contacter.

Depuis le 1er janvier 2015, l’entreprise n’a plus à justifier ses dépenses directes lorsqu’elle finance des actions de formation pour ses salariés.
La suppression de cette déclaration fiscale ne signifie pas pour autant que les entreprises ne sont plus assujetties à une obligation (de nature fiscale) de financer la formation.

cliquez ici >> pour télécharger le guide pratique de la réforme de la formation professionnelle.

Le versement intégral de la contribution formation de 1% à un seul organisme collecteur, l’OPCA, justifiera à lui seul le respect des obligations légales (reçu libératoire).

0,55% de la masse salariale pour les entreprises de moins de dix salariés;

1% pour les entreprises de dix salariés et plus
NB : Grâce à un accord passé avec les partenaires sociaux, toute entreprise de dix salariés et plus peut choisir de financer directement le compte personnel de formation, à hauteur de 0,2% de sa masse salariale brute. Le montant de sa contribution à l’OPCA est alors rapporté à 0,8% de cette masse salariale.

Enfin, les entreprises sont libres de déterminer le niveau de leur effort formation. Quelle que soit leur taille, les entreprises peuvent réaliser des versements volontaires directs auprès de l’OPCA afin de “participer au développement de la formation professionnelle dans l’entreprise, allant au-delà du 1% minimum légal.

Une fois cette contribution versée, chaque employeur est tenu de mettre en place, dans le cadre du plan de formation, des formations visant à l’adaptation du salarié à son poste de travail pour répondre à son obligation de former.

L’OPCA a plusieurs missions :

il collecte toutes les cotisations obligatoires, conventionnelles ou volontaires.

il contribue au financement des formations des salariés et répartit les fonds de la contribution légale entre les dispositifs qu’il actionne en direct ou pour le compte des organismes tiers. Indirectement : il collecte pour le compte du FPSPP et des OPACIF. Et directement : il gère en direct le plan, la professionnalisation et une part du compte personnel de formation (sauf en cas d’accord d’entreprise) pour les salariés qu’il finance directement et les organismes qu’il finance.

il est le garant de la qualité des formations financées.
C’est l’interlocuteur privilégié des employeurs sur tous les sujets concernant la formation professionnelle.

Il informe, sensibilise et accompagne les entreprises, pour l’analyse et la définition de leurs besoins en matière de FP

Il participe à l’identification des compétences et des qualifications mobilisables au sein de l’entreprise

En tant que financeur, il s’assure de la capacité du prestataire à dispenser une formation de qualité (décret en Conseil d’État à venir).

Il participe à la définition des besoins collectifs et individuels au regard de la stratégie de l’entreprise, en prenant en compte les objectifs définis par les accords de GPEC.

Où et comment trouver l’OPCA et l’OPACIF concernés ?

Le FPSPP met à disposition un outil “Table de correspondance NAF/CCN/IDCC/OPCA/OPACIF” qui permet aux opérateurs, entreprises, salariés, d’identifier l’OPCA et l’OPACIF compétents à partir de la convention collective à laquelle est rattachée une entreprise, le cas échéant, à partir de l’activité économique de l’entreprise (codée selon la NAF rév.2).

Cet outil permet de vous aider à la recherche de l’OPCA et de l’OPACIF compétents à partir de plusieurs critères de recherche :

la convention collective applicable à votre entreprise via l’intitulé, le numéro de brochure au journal officiel (JO) ou le numéro d’identifiant (IDCC) de la convention.

l’activité économique de l’entreprise codée selon la Nomenclature d’activités Françaises (NAF/APE rév.2).
Il permet également d’identifier par OPCA et par OPACIF les conventions collectives couvertes par leur champ professionnel respectif.

Accéder à la Table de correspondance NAF/CCN/IDCC/OPCA/OPACIF : cliquez ici

LE FPSPP Le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels est en charge de la redistribution d’une partie des fonds collectés par l’OPCA. Il aura en charge notamment le financement des actions de formation des TPE et PME, ainsi que le financement du compte personnel de formation pour les demandeurs d’emploi et les salariés dans le cadre du congé individuel de formation (CIF).

C’est l’organisme paritaire agréé au titre de la gestion du CIF. Il est en charge du financement :

du congé individuel de formation.

du congé bilan de compétences.

du congé de la validation des acquis de l’expérience.

Il est opérateur du conseil en évolution professionnelle.

La création du compte personnel de formation est une nouveauté de la réforme en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Il se substitue au DIF qui disparaît. Les heures de formation acquises au titre du DIF sont reversées sur le compte personnel de formation et utilisables avant le 31 décembre 2020. Le salarié peut toujours mobiliser le congé individuel de formation (CIF).

Il peut être ouvert par chacun dès l’âge de 16 ans (ou 15 ans dans le cas des apprentis) à partir du 1er janvier 2015 et suit la personne tout au long de sa vie active.

Le salarié peut accéder au compte sur le portail internet www.moncompteformation.gouv.fr avec son numéro d’identité. Il est alimenté automatiquement sans action de l’employeur. Le compte est crédité – pour une personne à temps plein – au rythme de 24 heures de formation par an les 5 premières années, 12 heures de formation les années suivantes, dans la limite de 150 heures. Mais il peut être abondé au-delà par l’employeur, par la branche, par tout organisme ou acteur publics ou par le salarié lui-même.

Enfin, c’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation.

En savoir plus sur le circuit d'une demande de CPF
L'abondement en heures complémentaires